Martine ROLLAND, Première femme nommée guide de haute-montagne se présente :

 

"Alpiniste, 1ère femme en Europe diplômée guide de haute montagne (1983).

 

Grenobloise d’origine, j’ai découvert l’escalade et l’alpinisme avec mon mari qui était déjà aspirant-guide quand je l’ai connu. C’est devenu pour nous une passion et une manière de vivre.

 

Nous nous sommes installés dans les Hautes Alpes et nous avons parcouru ensemble la plupart des grandes courses des Alpes, participé à des expéditions dans les Andes, Alaska, Pakistan (Ascension du Broad Peak 8.051 m et tentative au K2). 

 

 En 1979 j’ai décidée de me présenter à l’examen d’entrée du diplôme de guide de haute montagne à l’ENSA de Chamonix. Déjà Professeur de ski nordique de fond, je souhaitais avoir une activité professionnelle tout au long de l’année. Et ce qui m’a aidé à réussir est certainement l’expérience que j’avais acquise durant ces années. 

 

J’ai été très surprise de constater alors des réactions très diverses aussi bien dans le monde de la montagne, que dans les médias : réticences et jusqu’au refus de certains guides de me voir entrer dans la profession, souvent encouragements avec les plus jeunes,  soutien général de la part des femmes, gros intérêt des médias de l’époque qui voulaient témoigner d’un changement radical du rôle des femmes dans la société qui leur accordait l’égalité avec les hommes ??? 

 

Dans les années suivantes j’ai travaillé comme Guide avec des Bureaux, en indépendante avec ma clientèle et avec les clubs locaux : j’ai participé notamment à la formation de jeunes haut-alpins au métier de guide lors de nombreux stages d’escalade et d’alpinisme. Mais j’ai aussi toujours gardé un esprit amateur pour continuer à pratiquer à un bon niveau et faire des voyages d’escalade ou des expéditions avec mon mari et nos deux fils.